Livraison offerte à partir de 2 gourdes

Les fermes auberges en 2021 : In ou Out ?

Si quand on te parle de ferme auberge tu t’imagines Germaine, 69 ans, le nez rougit par l’abus d’alcool de myrte, qui t’accueille, une cuillère en bois à la main et un tablier à fleurs style années 50 autour du cou, laisses-moi te dire que tu es dans le faux camarade (enfin, en partie quoi)

 

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous cherchons un cadre épuré pour le dîner. Mais, on le disait dans l’article précédent, en ces temps confinés, pas confinés, confinés, on a besoin de nature, d’air pur. Du coup j’ai eu envie de te faire évader et te faire découvrir l’au-then-ti-ci-téé !

 

Eh, quoi de mieux que de s’aérer le temps d’une journée, marcher en pleine nature, se casser la gueule 3 fois sur des racines d’arbres qui n’ont rien à foutre sur ce sentier putain de bordel de merde, un sac à dos d’une tonne sur le dos (non mais quelle idée d’emmener des jumelles pour zieuter des chevreuils, autant mater national geographic de son fauteuil), tout ça en compagnie de potes qui ont beaucoup plus d’entrain que toi, qui chantent à tue-tête sous les arbres en forêt alors que t’as juste envie de retourner à la voiture crever tranquille. Bref, l’idée était là, mais la pratique est tout autre, tu rumines, quand tout à coup, apparaît au bout du chemin, un toit, une petite ferme sans prétention, qui semble accueillante et soudain, la délivrance : après avoir bravé le bouvier bernois qui voulait te bouffer, te voila posé, au soleil, un verre de blanc-cassis à la main avec devant toi, une vue sur le massif vosgien. WAA ça valait le coup tout ce chemin !

 

Tu l’auras compris, viens je t’emmène à la découverte des fermes auberges.

 

Terrasse de ferme auberge

Lis plutôt : « Blottie sur le flanc nord-est du Baerenkopf, la famille Kippelen vous accueille et vous propose de délicieux plats à base de produits de la ferme : lard, fromage fermier. Cette ferme est idéalement située au-dessus du lac du Lachtelweiher et permet aux randonneurs de faire la pause déjeuner sur place et profiter ainsi de la vue sur la vallée de la Doller et la plaine d’Alsace »

ça donne envie non ?

Mais alors qu’est-ce qu’une ferme auberge ?

« Moi m ‘sieur m’sieur je sais je sais !! » Oui ok la question est facile pour les initiés. Pour les novices, on va commencer par une petite intro d’histoire, ouvrez vos livres page 394 (comprendra qui pourra) : il était une fois des paysans venus des vallées qui montaient leurs troupeaux dans les fermes posées sur les hauteurs des crêtes vosgiennes pour y trouver pâtures (pour que Marguerite puisse brouter en toute sérénité).

 

 

Ces paysans, les marcaires, (du dialecte alsacien, malker, traduction celui qui trait les vaches) servaient à leurs clients, des randonneurs venus par les premiers sentiers de randonnées tout juste crées, des boissons et autres produits de la ferme (fromage, lard, etc.)

Avec la création du club vosgien (qu’on t’invite à découvrir pour des idées de dimanche de revanche) le développement des sentiers, le développement de l’automobile tout ça tout ça, les fermes auberges ont attirés les citadins en mal de verdure et d’air pur. C’est la naissance du tourisme vert.

 

Le nom de « marcaire » ne t’est pas inconnu ?

Normal, la plupart des fermes auberges servent ce qu’on appelle le « menu marcaire » : entends par là une enfilade de potage, tourte et salades, palette et « roïgabrageldi » (3615 Google est ton ami), du fromage de Munster (évite si t’as prévu d’emmener ta donzelle) et d’un dessert (si si j’te jure après tu peux te relever).

 

Repas marcaire

Que du bonheur n’est-ce pas ?

 

Souvent ce sont des endroits où il faut un peu mouiller le maillot pour mériter l’apéro. Eh oui mais une petite marche sur un sentier balisé ne devrait pas trop t’esquinter, même mémé peut y aller. Si vraiment t’es trop fainéant pour traîner ton séant, la plupart des fermes sont accessibles en voiture, mais bon c’est le charme de la sortie aussi, ça suffit de manger sans se bouger !!

Bref, un retour à la nature et à l’authenticité j’te dit.

Saches que bien qu’il y ait un « adn » ferme auberge de par leur histoire, chaque ferme sert des plats différents en fonction de leur activité et vend des produits différents. Chacune donc, gagne à être connue !

Et si tu es du genre randonneur invétéré, tu peux aussi prendre tes produits à emporter ! Une petite mousse pour te retaper et te voilà reparti avec ton dîner !

Prévois la glacière quand même, après deux heures de rando, je donne pas cher de ton munster…

 

Tu l’auras compris, la ferme auberge c’est : la nature, la famille, les amis, une bonne bouffe du terroir, une bonne boutanche du terroir ; le tout dans le papier alu. Ah non non, scuse-moi j’me suis perdue.

Je pourrais t’en parler des heures mais pour te faire une idée et trouver ton bonheur, je t’invite à checker le site https://www.fermeaubergealsace.fr/index.php/fr/un-peu-d-histoire/4-de-la-marcairie-a-la-ferme-auberge-d-aujourd-hui pour avoir une vue d’ensemble ; et celui la https://www.fermeauberge-alsace.com/ pour des comparatifs entre les différentes fermes auberges en fonction de la table, de l’authenticité des produits servis etc. Pratique, Monique !

Et puis le mieux ba, c’est de tester !

 

Bon, tout ça c’est très axé Alsace / Vosges, mais je vais pas faire la chauvine, il y a de très belles auberges partout en France, chacune avec ses produits du terroir, son style, son histoire, n’oublions pas que la gastronomie c’est notre truc en Francie ! (sors le béret et la baguette Huguette)

Ci-dessous quelques petites photos prises chez nos amis de Corse. Hé Doumé il sait recevoir !

Plat local Corse

 

Si tu es un fervent amateur de douceurs des hauteurs, partage ton expérience, tes adresses fétiches, tes bons plans et si ça sort de l’Alsace, encore mieux !! Viendra le jour où on pourra à nouveau voyager, ce serait con de passer à côté de nouveautés !


Aurore